Les serviettes de table en tissu: une déco d’ambiance vintage

Fecha

8 August, 2017

Bien que les modèles aient évolué avec le temps, il n’en demeure pas moins que les humains utilisent des serviettes de table en tissu depuis de nombreuses années. À l’époque où les serviettes de table en papier ont été inventées (au début du XXe siècle), on devait probablement penser qu’elles étaient destinées à disparaître. Or, il est clair que ces prédictions ne se sont pas du tout accomplies.

Aujourd’hui, les serviettes de table en tissu sont plus fonctionnelles que jamais et offrent un large éventail de possibilités pour décorer la table. Les serviettes de table en tissu sont une valeur ajoutée pour n’importe quel repas formel o informel.

Les avantages des serviettes de table en tissu

Par rapport aux serviettes de table en papier, les serviettes de table en tissu offrent des avantages pour tous:

  • Respect de l’environnement: Aucun produit chimique n’intervient dans la fabrication des serviettes de table en tissu ; en outre, elles sont réutilisables, ce qui permet de réduire les déchets générés lors du processus de fabrication (par l’industrie) et, plus tard, à chaque repas (par les personnes).
  • Plus grande absorption et durabilité: Bien qu’il existe des serviettes de table en cellulose composées de plusieurs couches, le papier ne sera jamais aussi absorbant qu’une serviette de table en tissu. Alors que vous pouvez vous servir des serviettes de table en tissu pendant plusieurs repas, si vous utilisez des serviettes en papier, il y a de fortes chances que vous en utilisiez plus d’une à chaque repas (parce qu’elles sont mouillées, ou tachées par des aliments très gras, etc.).
  • Prix: Bien que les serviettes de table en papier semblent être plus économiques au premier abord, n’oubliez pas que, pendant que vous utiliserez une serviette de table en tissu, vous aurez utilisé bien plus de serviettes en papier. À l’heure actuelle, les serviettes de table en tissu sont commercialisées à des prix très compétitifs sur le marché.
  • Expérience, confort: On ne peut pas comparer le toucher et la sensation que procure une serviette de table en tissu avec ceux des serviettes de table en papier. En outre, celles en tissu sont plus esthétiques ; de fait, ce sont les serviettes de table en tissu qui habillent la table.
  • Polyvalence: De nos jours, les serviettes de table en tissu se déclinent dans une grande variété de tailles, de modèles et de motifs. Bien que certains événements exigent une serviette de table en tissu spécifique, il est vrai aussi que certaines serviettes de table en tissu s’adaptent aussi bien à des repas plus informels qu’à d’autres plus élégants. Les serviettes de table en tissu se prêtent davantage à la décoration de la table et à des combinaisons avec d’autres éléments (couverts, assiettes, nappe, etc.)

 

Vous voulez en savoir plus sur le choix des serviettes de table en tissu selon le type de repas et son degré de formalité ? Nous vous l’expliquons dans ce post.

Servilletas de tela: una apuesta vintage

Les serviettes de table en tissu : une histoire qui vient de loin

L’utilisation des serviettes de table en tissu remonte à de nombreux siècles en arrière, bien que ce produit ait évolué avec le temps et qu’il se décline aujourd’hui dans une grande variété de modèles de serviettes de table en tissu et en papier.

En Grèce : des serviettes de table en tissu? Non, des serviettes de table en pâte de pain!

On dit que les serviettes de table tirent leurs origines de la ville de Sparte, plus connue pour sa puissance militaire que pour ses habitudes de table sophistiquées. D’où l’emploi actuel de l’adjectif « spartiate » pour se référer à des habitudes de vie un tant soit peu austères, strictes et rigides.

Et, naturellement, les serviettes de table en tissu des Spartiates étaient tout ce qu’il y avait de plus sobre. Pas d’ornements ni de lisérés, car ce qu’ils utilisaient pour s’essuyer les mains pendant les repas, ce n’étaient pas des serviettes de table en tissu, mais… un morceau de pâte Ils l’appelaient apomagdalia, dérivé du term apomasso, qui signifie nettoyer. L’utilisation de tranches de pain pour s’essuyer les mains viendrait donc de cette ancienne coutume grecque.

À Rome: serviettes de table en tissu, nappes et étuis pour aliments, tout-en-un

Les Romains, probablement un peu plus raffinés que leurs prédécesseurs, distinguaient deux types de serviettes de table en tissu:

  • Le sudarium (du latin, mouchoir) était une petite pièce de tissu qui servait à s’éponger la sueur. Les Romains utilisaient ces serviettes individuellement et les rangeaient dans leurs poches.
  • La mappa: était un mélange de nappe et de serviette de table en tissu, de différentes tailles. Les Romains l’étendaient sur le bord des bancs en bois (triclinium) ou directement sur le lit, où ils avaient aussi coutume de prendre leurs repas. Les convives utilisaient la mappa non seulement pour protéger ces surfaces, mais aussi pour s’essuyer les lèvres et les doigts pendant les banquets. Cette curieuse pièce de tissu, à la fois nappe et serviette de table (tout-en-un), leur servait aussi d’étui pour emballer des aliments ; ils y gardaient notamment les restes de leur repas car ils ne devaient rien laisser après eux sur la table de leur hôte (ce qui aurait été considéré comme une impolitesse).


Au Moyen ge: les serviettes de table en tissu,
un symbole de statut

Servilletas de tela: una apuesta vintage

Sur certaines tables du Moyen ge, on pouvait observer des vases remplis d’eau dans lesquels les convives se lavaient les mains. L’usage de différentes serviettes de table en tissu s’est aussi répandu à cette époque:

Le Coucher était un tissu qui protégeait la chaise de l’hôte

Surnappe (sur le tissu): était posée sur le canapé, pour l’invité d’honneur.

La Serviette de table en tissu ordinaire: était suspendue, à l’origine, aux coins des tables et, plus tard, les serviteurs la portaient sur le bras gauche (à la manière dont certains serveurs et garçons de café portent aujourd’hui le liteau).

 

Tous ces tissus reflétaient la classe sociale de l’hôte : tandis que les nappes et les serviettes de table en tissu des nobles étaient ornées de jolies broderies et franges, dans les tavernes des classes les plus basses, il n’était pas rare de voir un convive s’essuyer les doigts sur ses propres vêtements.

 

À la Renaissance: les serviettes de table en tissu et l’origine du protocole de la table

Servilletas de tela: una apuesta vintage

Renaissance, raffinement. Aux XVe et XVIe siècles, l’Europe occidentale est le théâtre d’un important renouveau dans le domaine des arts et des sciences. Le protocole de la table bénéficiera aussi de ces grandes avancées.

Il paraît que Leonardo da Vinci, l’artiste aux multiples facettes, est le créateur des serviettes de table en tissu, telles que nous les connaissons aujourd’hui. Da Vinci aurait été maître de cérémonies au palais de Ludovic Sforza (son mécène), qui invitait ses convives à se nettoyer les mains dans le pelage de lapins qu’il avait coutume d’attacher aux chaises de ses invités. À cette époque, on se lavait aussi les mains avec les nappes de table.

 

 

Il ne fait aucun doute que nous sommes très reconnaissants à Da Vinci de présenter son invention comme un tissu à usage individuel, spécialement conçu pour que chaque convive puisse s’essuyer les mains et la bouche à table et plier ensuite sa serviette de table en tissu «de façon que les taches de celle-ci ne profanent pas la table».

C’est également à cette époque que l’usage de la fourchette s’est popularisé à la Cour de France et qu’on a commencé à écrire des guides sur les bonnes manières et le protocole de la table.

 

Les serviettes de table les plus célèbres
Sets de table en coton pour la décoration de tables de Noël
Comment plier les serviettes de table en tissu pour surprendre vos invités